AFRICA ECO RACE 2019 : Départ réussi depuis MONACO


Pour la quatrième année, l’AFRICA ECO RACE s’est élancé ce dimanche 30 décembre depuis le Quai Antoine 1er à Monaco…

AFRICA ECO RACE 2019

Une cérémonie de près de deux heures au cours de laquelle les milliers de spectateurs présents ont pu applaudir les motos, les autos et les camions de cette 11ème édition qui se sont succédés sur le podium installé sous l’arche de départ.

AFRICA ECO RACE 2019 1

Une cérémonie très réussie en présence d’Adriana, la marraine de l’événement, mais aussi de nombreux VIP invités au Stars’N’Bars, le bar-restaurant Monégasque, point central et partenaire de la manifestation.

A 9h précise, le pilote moto Pal Anders ULLEVALSETER, grandissime favori de cette édition 2019, a été le premier à s’élancer après qu’Adriana lui ait donné le signal du départ en baissant le drapeau de la Principauté. Le Norvégien avait le sourire sous son casque mais il affichait aussi une belle détermination pour tenter d’empocher son 4ème titre après ces deux dernières années de disette au niveau résultat. Il faut dire que le pilote KTM va avoir fort à faire, notamment avec son ami et co-équipier Francisco ARREDONDO qui n’est pas venu d’Amérique du Sud pour faire de la figuration. Il devra se méfier également d’Alessandro BOTTURI, pilote officiel YAMAHA Italie, qui emmènera la douzaine de pilotes Italiens dont certains pourraient également venir jouer les trouble-fêtes. Mais ce départ à Monaco a également été la première occasion de voir s’élancer sur l’AFRICA ECO RACE un motard chinois, Xiaoxing ZHU et un australien, Matthew TISDALL. Il faut dire qu’avec une trentaine de nationalités représentées, cette 11ème édition constitue un record au niveau de l’internationalisation. Une fois la cinquantaine de motards en route pour Sète, ce fut au tour des autos de passer sur le podium. Dominique HOUSIEAUX et Arnaud DEBRON ont ouvert le bal avec leur OPTIMUS. Le premier des sept buggies du Team MD Rallye qui espère bien, cette fois, ramener le magnifique trophée en bronze à l’atelier de l’équipe à Villedieu-les-Poêles, en Normandie. Là encore, ce ne sera pas une mince affaire car la course n’a peut-être jamais été aussi ouverte sur quatre roues, aussi bien en auto qu’en SSV, ces mini Buggies 4X4 qui tenteront de tenir tête aux voitures  » traditionnelles « . D’ailleurs, Philippe PINCHEDEZ, qui a déjà remporté un rallye africain au volant de ce type de véhicule, ne cachait pas ses ambitions, même si, comme tous les participants, l’objectif N°1 est d’arriver au Lac Rose le 13 janvier 2019. Du côté des camions, après avoir longtemps conversé avec Adriana, sa compatriote tchèque, Tomas TOMECEK, a également été le premier des mastodontes du désert à quitter la Principauté. Le triple vainqueur de l’épreuve au volant de son TATRA a la particularité de faire la course sans navigateur et sans mécanicien. Malgré cela, il fait figure de favori mais, comme le soulignait justement Jean-Louis SCHLESSER, le patron de l’AFRICA ECO RACE, bien malin est celui qui peut aujourd’hui poser un pronostique pour le podium final.

Quoi qu’il en soit, ce dimanche soir, les 223 véhicules et 615 personnes qui composent la caravane de cette AFRICA ECO RACE 2019 quitteront l’Europe à bord du  » Cristal « , le Ferry de la compagnie italienne GNV, direction Nador. Un port du Nord du Maroc que le bateau atteindra mardi 1er janvier 2019 à 6h du matin, après avoir passé le cap de la nouvelle année au milieu de la Méditerranée.

Crédit photos : Rossignol / Cunha

www.africarace.com




AFRICA ECO RACE 2019 : Les vérifications sous le soleil de MENTON !


Le choix de la ville de Menton pour accueillir les vérifications administratives et techniques de l’AFRICA ECO RACE n’est pas tout à fait le fruit du hasard…

Les vérifications sous le soleil de Menton 1

D’une part, cette ville est située à quelques kilomètre seulement de Monaco où se déroule depuis quatre ans le départ officiel de ce grand Rallye africain.

Les vérifications sous le soleil de Menton 2

D’autre part, avec 316 jours d’ensoleillement par an et le climat le plus tempéré de France en hiver, les organisateurs de l’AFRICA ECO RACE ont voulu mettre le plus de chances de leur côté pour bénéficier d’une météo clémente. Opération réussie cette année encore puisque trois jours durant, un magnifique soleil et une température de près de 20 degrés ont accompagné les participants de cette 11ème édition. Ce sont ainsi plus de 500 personnes et 200 véhicules qui se sont succédés sur les installations du Stade Rondelli et du Stade Albert Rein pour subir une série de vérifications administratives et techniques afin d’être définitivement autorisés à embarquer sur le Ferry de la compagnie italienne GNV ce dimanche 30 décembre à Sète.
Le public avait également répondu présent en cette fin de semaine festive pour venir observer de plus près les fabuleux véhicules tout terrain et assister aux préparatifs du départ de cette grande aventure africaine. L’occasion d’échanger avec les participants lors du passage des véhicules sous le chapiteau des vérifications installé pour l’occasion ou en se baladant au cœur du parc d’assistance. Parmi ceux ayant suscité le plus d’intérêt auprès du public, le pilote japonais Kenjiro SHINOZUKA est incontestablement le numéro 1. Il faut dire que le retour à la compétition, et surtout en Afrique, de ce glorieux animateur des grandes années de la discipline, est un événement dans l’événement. L’animation générée par les préparatifs autour du camion d’assistance moto MOTUL a également largement rassemblé.
Enfin, la présence d’Adriana, marraine de ce départ de l’AFRICA ECO RACE, à l’occasion du cocktail organisé avec les élus et personnalités de la ville de Menton a également été un des moments clé de ce deuxième jour. Une journée conclue par le briefing général organisé devant le parc fermé de l’épreuve installé devant le Stars’N’Bars de Monaco.

Ce dimanche 30 janvier 2018, c’est à 9h00 précise, au signal d’Adriana, que s’élanceront la centaine de motos, autos et camions en course depuis le quai Antoine 1er de Monaco. L’occasion unique d’applaudir et d’encourager les participants à ce dernier grand Rallye africain à s’élancer d’Europe.




AFRICA ECO RACE 2019 : La 11ème édition de l'AFRICA ECO RACE s'élance de la Principauté de MONACO


Le dimanche 30 décembre, la 11ème édition de l’AFRICA ECO RACE s’élancera de la Principauté de Monaco, direction Dakar pour 15 jours d’aventure extrême et de rebondissements sur les traces de Thierry Sabine…

AFRICA ECO RACE 2019 3

Pour l’occasion, un dispositif de suivi complet est mis en place pendant l’intégralité du rallye.

AFRICA ECO RACE 2019 4

En passant par le live, les photos libres de droits, les news access quotidiens et les communiqués de presse, tout est réuni pour suivre le plus grand rallye africain au départ de l’Europe dans les meilleures conditions !

LA DIFFUSION TV

Retrouvez chaque jour du 1er au 13 janvier 2019, un programme court de 13 minutes sur :

LE FACEBOOK LIVE EN DIRECT DU BIVOUAC

Rendez-vous tous les jours à 22h, à partir du 1er janvier, pour un Facebook Live en direct du bivouac. Au programme : debrief de la journée, interviews exclusives, découverte des coulisses et du quotidien des concurrents.
Egalement, suivez en direct le départ officiel de Monaco le 30 décembre 2018 dès 8h45, la journée de repos à Dakkar le 6 janvier 2019 et le podium d’arrivée au Lac Rose le 13 janvier 2019 à partir de 12h !

LE SITE INTERNET, AFRICARACE.COM

Le site officiel de l’AFRICA ECO RACE, disponible en français et en anglais, rassemblera de nombreuses informations permettant de suivre la course en temps réel :

– Le live tracking
– Les temps de passage des participants aux check points
– Les classements en direct (du jour et au général)
– Une galerie photos




NICE : Du 15 au 30 mars 2019, 29ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc


Le rendez-vous Féminin 100% vrai et déconnecté…

20180106DAK2024

 

 

L’esprit pionnier

GAZELLESSAVEDATE2019

Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est un concept unique, qui permet à chaque femme qui y participe de se dépasser et de repousser ses limites. C’est le seul rallye raid hors piste 100% féminin au monde qui conjugue défi sportif et plaisir de conduire à bord de 4×4, camion, cross over, quad ou moto…mais aussi en véhicule électrique. Organisé en plein désert, il rassemble et fédère des femmes du monde entier âgées de 20 à 72 ans, de profils, situations, métiers et nationalités divers motivées par un seul objectif : s’orienter en plein désert, calculer le plus court chemin entre le point de départ et d’arrivée de l’étape, tout en gardant le cap, la concentration et son self contrôle…
Pas de GPS, ni de vitesse, uniquement une navigation à l’ancienne en hors-piste, pour un vrai retour aux sources et à l’aventure.
Cette 29ème édition ne dérogera pas à la règle : d’où qu’elles viennent, quelles que soient leur histoire et leur personnalité, celles qui prendront le départ partagent la même soif du défi et les mêmes valeurs de courage, de ténacité et partage…

Une aventure hors norme, hors pistes et hors du temps … inégalée

Le principe du rallye est original : s’orienter à l’aide d’une carte, d’une règle et d’une boussole et faire le moins de kilomètres à chaque étape jalonné de balises. Cela revient à savoir franchir les obstacles ou au contraire les contourner, quitte à effectuer des détours mais être assuré d’arriver dans les temps impartis pour valider les balises et ne pas être pénalisé.
La gestion du temps, du terrain, des limites du véhicule mais aussi de la condition physique imposent une concentration qui fait de cette aventure une véritable parenthèse, hors du temps.
Un engagement sur toute la ligne
Sorties de leur zone de confort, les « Gazelles » font preuve de solidarité, de loyauté et d’entraide pendant tout le rallye. Elles soutiennent également ses valeurs …
L’environnement …
Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est en effet le seul au monde à avoir obtenu la certification ISO 14001, une référence en matière de Système de Gestion Environnementale (SGE).
L’innovation …
Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le 1er rallye-raid basé sur l’éco-conduite et le 1er à avoir crée une catégorie 100% électrique : les « E-Gazelle »
Depuis 2017, des voitures électriques prennent le départ avec un double défi : s’orienter et maîtriser l’autonomie.
et « Coeur de Gazelles ». L’association récolte toute l’année des dons et du matériel pour venir en aide au Maroc des plus défavorisés dans les domaines de la santé, de l’enseignement, de l’environnement et de la réinsertion professionnelle. www.coeurdegazelles.org

PROGRAMME du 15 au 30 mars 2019

15 mars Vérifications techniques et administratives à Nice – France
16 mars Départ catégorie E-Gazelle – Palais Princier de Monaco et Départ officiel Promenade des Anglais – Nice France
17 au 19 mars Transfert vers le Maroc
20 au 28 mars Compétition – 1 prologue et 6 étapes (dont 2 étapes marathon de 2 jours)
29 mars Transfert vers Essaouira
30 mars Arrivée officielle sur la plage – remise des prix et soirée de clôture

Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Un événement unique au monde qui fait partie « des 10 aventures à vivre une fois dans sa vie » selon Lonely Planet
Une communauté internationale de plus de 400 000 femmes « Gazelles »
http://www.rallyeaichadesgazelles.com/

Créé en1990 par Dominique Serra, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le premier évènement sportif féminin et le premier rallye raid 100% féminin. C’est aussi la première compétition de véhicules sportifs basé sur l’éco-conduite : pas de vitesse, pas de GPS, mais une navigation à l’ancienne, uniquement en hors-piste. Quels que soient leur âge ou leur milieu, leur nationalité ou leur expérience, les « Gazelles » viennent vivre aux commandes d’un 4×4 d’un Crossover, d’un Quad, d’une moto et maintenant de véhicules électriques une aventure hors du commun en plein désert.