Clio R3T France Trophy - Rallye du Var : Charles MARTIN parachève sa saison par une cinquième victoire


Clio R3T France Trophy – Rallye du Var – Arrivée…

Charles Martin, déjà titré en Clio R3T France Trophy depuis sa victoire à Morzine en septembre, a terminé sa saison en beauté.

Charles Martin parachève sa saison par une cinquième victoire

Copiloté par Thierry Salva, il a remporté sa catégorie au Rallye du Var, enregistrant son cinquième succès consécutif cette année. Le Francilien peut désormais se tourner pleinement vers le prochain Rallye Monte-Carlo, disputé en Renault Clio R3T et récompense de son titre en Clio R3T France Trophy. Troisième à Sainte-Maxime derrière Jérôme Chavanne, William Pitot se classe à la deuxième place du classement général final du Trophy. Si Charles Martin a pris la tête du Clio R3T France Trophy dès la première spéciale du Rallye du Var, cela ne s’est joué qu’à un dixième de seconde devant Jérôme Chavanne, écart annonciateur d’un rallye très disputé. Mais celui qui étrennait son titre déjà acquis en Clio R3T France Trophy continuait sur sa lancée en faisant le meilleur temps des deux spéciales suivantes, pour terminer la journée de vendredi avec 12’’8 d’avance sur Jérôme Chavanne. Au troisième rang et pour sa première apparition dans le Clio R3T France Trophy, Boris Bazalgette devançait Kevin van Deijne de 2’’9. Cinquième, William Pitot devançait Charlotte Dalmasso, Stéphane Boissy, Damien Tozlanian, Pascal Bérard et Pascal Aimé, tous regroupés en moins de trente secondes.
Jérôme Chavanne débutait bien la journée de samedi, en remportant les secteurs de La Môle et Bormes-les-Mimosas, déjà courus la veille. Il portait l’estocade dans Collobrières et prenait la tête du Clio R3T France Trophy devant Charles Martin (+4’’3), à chaque fois auteur du deuxième temps. Mais le Francilien reprenait immédiatement son bien à l’issue de l’ES7. Il confortait son avance afin de compter 4’’2 d’avance avant l’ES10, le secteur de Pignans, le plus long de l’épreuve avec près de 40 kilomètres à couvrir. Troisième, Boris Bazalgette devançait Kevin van Deijne, bien parti pour assurer la deuxième place finale du Clio R3T France Trophy.
Mais le secteur de Pignans se révélait bien comme le juge de paix du week-end. Jérôme Chavanne y faisait le meilleur chrono en reprenant plus de trente secondes à Charles Martin ! Il prenait ainsi les commandes avant la troisième étape. Pascal Bérard faisait le deuxième temps, lui permettant de remonter au troisième rang, derrière Chavanne et Martin, et devant Pitot. Bazalgette perdait plus de cinq minutes sur crevaison, faisant le deuil de ses espoirs de podium, quand van Deijne partait à la faute ; le Néerlandais laissait ainsi le champ libre à ses rivaux pour la conquête de la deuxième place du Clio R3T France Trophy.
Le dimanche, Charles Martin s’élançait avec la ferme intention de revenir sur Jérôme Chavanne, malgré 28’’4 de retard et seulement trois spéciales à disputer. Il remportait le secteur de la Garde Freinet mais Chavanne lui répondait dans celui du Plan de la Tour, pour conserver 26’’9 d’avance avant le dernier secteur. À l’issue de la spéciale de Gonfaron, Charles Martin réussissait son pari, devançant son rival de plus de trente secondes, alors que Charlotte Dalmasso se signalait en effectuant le deuxième meilleur temps. Le vainqueur du Clio R3T France Trophy ajoutait donc un cinquième succès à son bilan 2016, avec 6’’3 d’avance. Pascal Bérard terminait troisième mais glissait au quatrième rang du classement final du Clio R3T France Trophy.
William Pitot, quatrième à Sainte-Maxime, faisait la bonne opération en montant sur la deuxième marche du podium du Clio R3T France Trophy, profitant de l’abandon de Kevin van Deijne – troisième du Trophy 2016 – et du décompte de points auquel devait se plier Pascal Bérard. Charlotte Dalmasso se classait cinquième, devant Stéphane Boissy et Javier Bouza.
L’Espagnol pouvait se féliciter de sa bonne performance d’ensemble et des chronos réalisés ; vainqueur de la Dacia Sandero Rally Cup en Espagne, Bouza fêtait ainsi de la plus belle des manières la récompense qui lui était offerte de disputer le Rallye du Var en Clio R3T. Boris Bazalgette, qui aurait pu être la belle surprise de cette manche alors qu’il ne disputait que son troisième rallye en Clio R3T, terminait au huitième rang. Damien Tozlanian et David Sauvaigo fermaient la marche.

Hors trophée, Emmanuel Guigou a de nouveau démontré les qualités de la Renault Clio R3T, remportant la victoire en R3 tout en se classant à la 10ème place du classement scratch du Rallye du Var, validant sa place sur le podium final du Championnat de France des Rallyes.

Classement Clio R3T France Trophy – Rallye du Var

1. Charles Martin – Thierry Salva 2h35’10’’9
2. Jérôme Chavanne – Romain Montvignier +6’’3
3. Pascal Bérard – Caroline Bérard +4’41’’9
4. William Pitot – Romain Brun +5’42’’6
5. Charlotte Dalmasso – Gwenaëlle Le Poëc +6’14’’2
6. Stéphane Boissy – Jérôme Bard +7’06’’9
7. Javier Bouza – Ivan Bouza +7’32’’8
8. Boris Bazalgette – Mathieu Maurin +11’08’’7
9. Damien Tozlanian – Pierre Blot +11’24’3
10. David Sauvaigo – Nicolas Gillet +12h12’54’’9

Meilleur performeur ‘Jean Ragnotti’
Charles Martin 5 pts ; Jérôme Chavanne 3 pts

Classement général final du Clio R3T France Trophy

1. Charles Martin 148 points
2. William Pitot 69 pts
3. Kevin van Deijne 68 pts
4. Pascal Bérard 67 pts
5. Jérôme Chavanne 37 pts
6. Benoît Vaillant 35 pts
7. Damien Tozlanian 34 pts
8. Charlotte Dalmasso 28 pts
8. Philippe Corneau 28 pts
8. Stéphane Boissy 28 pts …




JEUX OLYMPIQUES de RIO 2016 - SAUT D'OBSTACLES : Stéphane Le Foll salue la performance historique de l'équipe de France


Stéphane Le Foll adresse ses plus vives félicitations à l’équipe de France de concours de saut d’obstacles pour sa médaille d’or par équipe…

RIO 2016 3

Stéphane Le Foll adresse ses plus vives félicitations à l’équipe de France de concours de saut d’obstacles pour sa médaille d’or par équipe, obtenue mercredi 17 août 2016 à l’occasion des Jeux Olympiques de Rio.

RIO 2016 3

Pénélope LEPRÉVOST, Roger-Yves BOST, Philippe ROZIER et Kevin STAUT offrent à la France le titre olympique par équipe en saut d’obstacles qu’elle attendait depuis 40 ans !
Au-delà de l’exploit accompli par les cavaliers français, c’est toute une filière qui est mise à l’honneur pour son professionnalisme et sa culture du haut niveau.

L’élevage de chevaux de sports français est en effet à l’honneur, puisque deux montures de race Selle Français montent sur la plus haute marche du podium :
– Rahotep de Toscane, étalon de 11 ans monté par Philippe ROZIER
– Sydney Une Prince, jument de 10 ans montée par Roger-Yves BOST

SOURCE /
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Hôtel de Villeroy – 78 bis, rue de Varenne – 75007 PARIS
www.agriculture.gouv.fr
@Min_Agriculture