VOLLEY BALL - FINALES VOLLEY PRO 2017 - PLAY-OFFS : Présentation des Demi-Finales


Les demi-finales LNV, qui débutent vendredi, marquent tout à la fois un grand chambardement en LAM avec les absences des deux monstres, Tours et Paris…

FINALES DE VOLLEY PRO 2017 11

Les demi-finales LNV, qui débutent vendredi, marquent tout à la fois un grand chambardement en LAM avec les absences des deux monstres, Tours et Paris, et offrent un historique duel en LAF, avec Mulhouse – Cannes.

Ligue A Masculine

Depuis 1992, Paris ou Tours, ou bien souvent les deux, étaient systématiquement présents dans le dernier carré du championnat de France de volley, quelles que fussent l’époque et la formule du moment. La saison 2016-2017 est donc d’ores et déjà un événement, un tournant, puisqu’il faut remonter à 2005 pour trouver trace d’une finale sans l’un ou l’autre.

Chaumont – Ajaccio

N°1 de la saison régulière, Chaumont est l’équipe qui a offert le plus de gages de solidité, de rigueur et d’efficacité sur l’ensemble de la saison. Le fond de jeu est tenu, la mise en jeu agressive et Chaumont possède des atouts partout, à l’image de son trio Javier Gonzalez (passeur), Stephen Boyer (pointu) et Nathan Wounembaina (réceptionneur-attaquant). Seulement, l’équipe de Silvano Prandi joue sa saison maintenant. Dominée en finale européenne (Challenge Cup), elle n’a plus que le championnat pour décrocher un titre. Tout l’inverse d’Ajaccio. Les Corses, eux, ont déjà le sourire. Vainqueur de la Supercoupe et de la Coupe de France, ils viennent de sortir Paris au tour précédent et ils se plaisent à vivre l’événement avec une certaine légèreté qui colle bien à l’ambition. Equipe soudée et de caractère,  » le Gaz  » est dangereux. En saison régulière, chaque équipe s’était d’ailleurs imposée sur son terrain.

Toulouse – Nice

C’est la demi-finale inattendue entre le 6e et le 7e, le coup de vent frais dans cette saison LAM, propice aux grands chamboulements. Depuis deux saisons, Toulouse, bien orchestré par Antoine Brizard, bien défendu cette année par Nicolas Rossard, propose un jeu alerte et enthousiaste, mais il a trouvé cette fois le bras armé qui lui faisait défaut, avec Bram Van Den Dries, meilleur marqueur du championnat ! Auteur d’un bel exploit en sortant Tours en deux manches en quart de finale, Toulouse a récupéré l’avantage du terrain. Mais pas certain que cela fasse peur aux Niçois. Au tour précédent, l’équipe de Mladen Kasic a sorti le 2e de la saison, Montpellier, sur un match d’appui et au tie-break dans l’Hérault ! Audacieux, frondeur, Nice a de la personnalité et du talent, notamment un attaquant letton phénoménal, Ermans Egleskalns, deuxième marqueur de LAM. Face à Van Den Dries, cela promet un match dans le match de toute beauté entre deux équipes à 1-1 en saison régulière dans les confrontations directes.

Ligue A Féminine

Béziers et Nantes, grands animateurs de la saison, sont déjà sortis des Play-Offs. Mais Mulhouse, le patron, est bien là, de même que Saint-Raphaël, champion en titre, qui entend bien défendre son rang et le RC Cannes, ce monument.

Mulhouse – Cannes

C’est un peu du Mozart, un concerto, une symphonie dans le volley féminin français. Entre une équipe mulhousienne, qui a fait preuve d’une remarquable constance, d’une très grande régularité dans le jeu tout au long de la saison et une équipe cannoise, qui a d’abord dû assimiler les changements en interne (président et coach), avant de pouvoir trouver le bon rythme sur le terrain, le duel s’annonce sublime et historique. Car le rendez-vous est monumental, entre deux équipes qui se sont déjà jouées huit fois en finale, dont six consécutivement entre 2007 et 2012 ! Ces deux-là sont des cathédrales du volley féminin français. Cette année, Mulhouse a pour lui un jeu calibré, agressif et l’excellente Daly Santana pour faire les points. Mais Cannes a son gigantesque palmarès comme un grand vent dans le dos et un potentiel offensif sensiblement augmenté depuis l’arrivée de la réceptionneuse-attaquante, Rosir Kalderon Dias.

Le Cannet – Saint-Raphaël

Personne ne pourra dire qu’il ne l’a pas venu venir. Le Cannet de Carlo Parisi, coach reconnu, réputé et au palmarès prestigieux, est à prendre très au sérieux. L’équipe est jeune, mais elle a semblé apprendre très vite en une saison, à l’image d’Alexandra Lazic, fer de lance offensif, qui a endossé avec succès son rôle de joueuse majeure et décisive. Avec huit victoires de suite, Le Cannet n’a plus perdu un match de championnat depuis le 11 février ! En face, Saint-Raphaël n’est pas sur la même dynamique. Pour le champion en titre, la saison fut un peu plus en creux et délicate. Mais voilà, depuis quelques semaines et l’appel des Play-Offs, c’est comme si les Raphaëloises étaient à nouveau transcendées. Septièmes et championnes de France l’an passé, elles se disent qu’en ayant terminé sixièmes cette fois, elles peuvent très bien le refaire…

Ligue B Masculine

Le champion de France, Tourcoing, est déjà connu et prépare la saison prochaine en LAM. En revanche, ça va batailler cher pour l’accompagner. L’AS Cannes, pensionnaire de LAM cette année, veut y sauver sa peau. Quant à Rennes, il aimerait enfin y parvenir.

Rennes – Le Plessis-Robinson

Pour les Bretons, il s’agit de chasser les mauvais souvenirs. Ceux d’une finale de Coupe de France et une finale de LBM perdues l’an passé. Tous les rêves ont donc été remis dans le pot cette année et cette fois, Nikola Matijasevic et ses hommes ne veulent pas manquer l’occasion. Le club est structuré, le jeu est posé. Mais en face, Le Plessis-Robinson n’a rien à perdre. Septième à l’issue de la saison régulière, il fut un rafraîchissant et magnifique vainqueur de Nancy en deux manches en quart de finale en abandonnant un seul set ! Les Franciliens abordent donc cette demi-finale en toute décontraction, mais avec confiance et ambition.

Cannes – Saint-Nazaire

Là aussi, les enjeux ne sont pas les mêmes pour les deux équipes. L’AS Cannes joue sa peau, sa survie en Ligue AM, tandis que Saint-Nazaire, pétillant et magnifique promu l’été dernier, est arrivé jusqu’ici sans avoir été invité au départ, mais porté par un enthousiasme, une solidarité, un désir de jouer sans faille et un Lionel Coloras carnassier à l’attaque. Il ne va évidemment rien changer à la recette en demi-finale. La pression sera donc clairement sur les épaules cannoises, mais il y a suffisamment de vécu et d’expérience dans les rangs azuréens pour pouvoir gérer l’événement et atteindre la finale.

PROGRAMME DES DEMI-FINALES

½ Finales Aller en Ligue A Masculine

Vendredi 21 Avril :

Toulouse / Nice en direct et en exclusivité sur L’Equipe à 20h30

Samedi 22 Avril :

Chaumont / Ajaccio à 20h
½ Finales Aller en Ligue A Féminine

Samedi 22 Avril :

Mulhouse / Cannes en direct et en exclusivité sur L’Equipe à 20h45
Le Cannet / St-Raphaël à 20h
½ Finales Aller en Ligue B Masculine

Samedi 22 Avril :

Rennes / Plessis Robinson à 20h
Cannes / St-Nazaire à 20h

Télécharger le programme complet des ½ Finales de Play-Offs ici…

https://blanconegro.extranet-e.net/?data_id=15597&pwd=0907b00590e0a1ec53bf2e54d06deb1a

INFORMATIONS PRATIQUES

Programme des Finales 2017

Samedi 6 mai :

Match d’accession en Ligue A Masculine : 14h30
Finale de Ligue A Féminine : 17h30
Finale de Ligue A Masculine : 20h45
Ouverture Grand Public à partir de 13h30

Adresse : Paris Coubertin – 82, avenue Georges Lafont 75016 Paris

Accès :
Métro : Porte de Saint-Cloud
Bus : Lignes 22, 62, 72, 189 et PC
Accessible aux personnes handicapées

Billetterie : cliquez-ci…

https://www.weezevent.com/finales-lnv-2017

PALMARÈS

Ligue A Féminine

2016 : Saint-Raphaël
2015 : RC Cannes
2014 : RC Cannes
2013 : RC Cannes
2012 : RC Cannes

Ligue A Masculine

2016 : Paris Volley
2015 : Tours Volley-Ball
2014 : Tours Volley-Ball
2013 : Tours Volley-Ball
2012 : Tours Volley-Ball

Ligue B Masculine

2016 : Nice
2015 : Nancy
2014 : Tourcoing
2013 : Saint-Nazaire
2012 : Avignon